Les pollens

Les pollens

Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) est chargé d’étudier le contenu de l’air en pollens pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. Il dispose de 3 stations de mesures sur la région : à Bourges, Orléans et Tours. Les prélèvements du capteur de Bourges sont gérés par Lig’Air.  

 

Le pollen de l’ambroisie, plante causant des allergies, originaire d’Amérique, fait partie des pollens suivis par le RNSA. La situation de la région Centre-Val de Loire reste très stable pour Orléans et Tours avec des taux de pollen d’ambroisie encore très faibles. L’index pollinique sur Bourges se révèle, quant à lui, un peu plus élevé par rapport à la situation géographique de la ville. En effet, cette espèce est surtout présente dans la région Rhône-Alpes mais a tendance à se répandre de plus en plus, une vigilance doit être mise en place pour éviter qu’une infestation ne se poursuive. En effet, l’ambroisie produit un pollen très allergisant et les premiers symptômes peuvent survenir chez les allergiques dès des concentrations faibles allant de 3 à 5 grains/m3/jour.

 

De manière plus large, le suivi de l’apparition en région Centre-Val de Loire de l’ambroisie est piloté par la DREAL.

Cette action s’appuie sur un protocole scientifique de collecte des données mis en œuvre par le Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien (CBNBP), le Conservatoire du Patrimoine Naturel de la Région Centre assurant la mise en forme et la diffusion de ces données.

L'Ambroisie en région Centre

 

En 2007, un guide d’information sur l’ambroisie en région Centre-Val de Loire a été réalisé et fournit les informations de base sur l’ambroisie, les allergies qu’elle provoque, et donne les moyens à prendre pour prévenir son extension.

 

 

 

 

Lig'Air met à votre disposition les bulletins polliniques hebdomadaires des 3 capteurs de la région Centre-Val de Loire, élaborés par le RNSA, ainsi que l'évolution saisonnière des pollens.

suivi des pollens

 

 

 

HISTORIQUE

Un bilan des cinq dernières années est disponible pour le site de Bourges :  2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015

 

RECOMMANDATIONS

Ces recommandations sont issues de l'avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 28 avril 2016.

Ce sont des messages sanitaires d’information et de recommandations pour prévenir les risques sanitaires qui sont liés aux épisodes de pollens allergisants.

Les allergies aux pollens concernent 30% des adultes en France, dont une partie ignore qu’elle est allergique aux pollens.

 

Population

 

Messages d’information

Population générale

 

Vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants ?
- crises d’éternuement,
- nez qui gratte, parfois bouché ou qui coule clair,
- yeux rouges, qui démangent ou qui larmoient,
- en association éventuelle avec une respiration sifflante ou une toux.
En cas de gêne répétitive et saisonnière liée à ces symptômes et dans un contexte de fatigue inhabituelle,

 

  •  vous souffrez peut être d’une allergie aux pollens.

L’allergie peut bénéficier de mesures de prévention et de soins. Pour cela demandez conseil à votre pharmacien/ consultez votre médecin.


Des informations sur les plantes allergisantes, les émissions de pollens, les périodes et les régions concernées, sont disponibles sur les sites :
- du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) (http://www.pollens.fr/accueil.php)
- de l’Association pollinariums sentinelles de France (APSF) (http://www.alertepollens.org/)
- de l’Association agréée de surveillance de la qualité de l'air de votre région (www.ligair.fr).

 

 Population

 

Recommandations comportementales pour limiter l’exposition aux pollens

Personnes allergiques aux pollens

 

Pendant la période pollinique concernée* :

 

  • Chez soi :

- Se rincer les cheveux le soir, car le pollen se dépose en grand nombre sur les cheveux ;
- Favoriser l’ouverture des fenêtres avant le lever et après le coucher du soleil, car l’émission des pollens dans l’air débute dès le lever du soleil ;
- Eviter l’exposition aux autres substances irritantes ou allergisantes en air intérieur (tabac, produits d’entretien, parfums d’intérieur, encens, etc.).

 

  • A l’extérieur :

- Eviter les activités extérieures qui entraînent une sur-exposition aux pollens (tonte du gazon, entretien du jardin, activités sportives, etc.) ; en cas de nécessité, privilégier la fin de journée et le port de lunettes de protection et de masque ;
- Eviter de faire sécher le linge à l’extérieur, car le pollen se dépose sur le linge humide ;
- En cas de déplacement en voiture, garder les vitres fermées.

 

Etre encore plus attentif à ces recommandations en cas de pics de pollution atmosphérique. Des informations sur les épisodes de pollution atmosphérique et les recommandations à suivre sont disponibles sur le site de l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air de votre région.

 

Vous pouvez obtenir des informations sur les plantes allergisantes, les émissions de pollens, les périodes et les régions concernées, en vous référant aux sites :
- du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) (http://www.pollens.fr/accueil.php)
- de l’Association pollinariums sentinelles de France (APSF) (http://www.alertepollens.org/)
- de l’Association agréée de surveillance de la qualité de l'air de votre région (www.ligair.fr).

 

Il s’agit de recommandations générales qui sont à adapter selon les cas avec le médecin traitant.