Particules en suspension 10 µm et 2,5 µm en µg/m3

Les particules en suspension mesurées sont des particules d’un diamètre inférieur à 10 µm (PM10) et 2,5 µm (PM2,5).
Elles sont constituées de substances solides et/ou liquides et ont une vitesse de chute négligeable.

 

Origine : elles ont une origine naturelle pour plus de la moitié d’entre elles (éruptions volcaniques, incendies de forêts, soulèvements de poussières désertiques) et une origine anthropique (combustion industrielle, incinération, chauffages, véhicules automobiles).

 

Effets sur la santé : les plus grosses particules sont retenues par les voies aériennes supérieures.
Par contre, les particules de petites tailles pénètrent facilement dans les voies respiratoires jusqu’aux alvéoles pulmonaires où elles se déposent.
Elles peuvent donc altérer la fonction respiratoire des personnes sensibles (enfants, personnes âgées, asthmatiques). De plus elles peuvent véhiculer des composés toxiques.

En savoir plus sur les valeurs réglementaires valeurs réglementaires